Le bokeh en photo animalière !

Bonjour à toutes et à tous !

Je reviens avec un petit article sur une "technique" photographique que l'on appelle le bokeh.  :mrgreen:

Comme vous pouvez le constater les articles se font rares ces derniers temps, je suis sur quelques projets et j'ai un peu moins de temps à consacrer au blog.

Mais rassurez-vous je continuerai à poster aussi souvent que possible ...

 

Le bokeh qu'est ce que c'est ?

Le bokeh : se prononce boké et désigne la qualité du flou d'arrière-plan d'une photographie.

Le bokeh est surtout recherché par les photographes qui souhaitent détacher un sujet de son arrière-plan. Ce détachement permet alors de mettre en valeur ce même sujet et de donner un effet esthétique à son image.

Nous allons donc voir de plus près comment obtenir de beaux bokeh avec trois objectifs qui font partie des meilleurs en la matière, avec des exemples en images (deux photos que vous connaissez déjà et deux que je viens de réaliser) accompagnées de leurs exifs.

tourterelle

Tourterelle :

Canon EOS 5DMKII + Canon EF 500mm f/4L IS USM

 1/800 sec - f/5.6 - ISO 400 - 500mm

Le bokeh comment ça marche.

Le bokeh est le flou qui se trouve en dehors de la profondeur de champ. Il est surtout visible à grande ouverture, lorsque l'on a une faible profondeur de champ. On obtient alors un flou d'arrière-plan, communément appelé bokeh.

Donc si vous avez lu l'article sur la profondeur de champ en photo animalière, vous serez en mesure de vous exercer à réaliser de jolis bokeh.

bergeronnette

Bergeronnette :

Canon EOS 50D + Canon EF 500mm f/4L IS USM + Canon Extender  EF 1.4X III

 1/500 sec - f/5.6 - ISO 200 - 700mm

Le bokeh concernera donc tout ce qui n’est pas dans la zone de netteté de votre image, pour faire simple, tout ce qui est flou.

Un point important, votre bokeh apparaîtra plus facilement quand vous utiliserez une longue focale et quand vous aurez une très petite profondeur de champ.

serie_macro (4)

Anthomyia liturata :

Canon EOS 5DMKII + Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM

 1/250 sec - f/5.6 - ISO 100 - 100mm

Le Bokeh comment l’influencer ?

Le bokeh dépendra de la qualité de vos objectifs, plus ils seront lumineux, plus vous aurez des flous de qualité.

La qualité du bokeh dépendra aussi du nombre de lamelles de votre diaphragme, plus votre diaphragme aura de lamelles (8 ou 9) plus vos bokeh adopteront l'aspect bien rond des taches donné par le diaphragme et une transition plus franche avec la zone nette.

À l'inverse, des objectifs de moins bonne qualité donneront des bokeh pentagonaux, ou hexagonaux, en fonction du nombre de lamelles qui forment le diaphragme de l'objectif.

La forme du bokeh peut aussi être ovale, selon la formule optique de l'objectif, et notamment en cas d'utilisation d'un objectif anamorphique.

Le bokeh peut avoir une forme de beignet avec les objectifs à miroir.

mesange_bleue_chant

Mésange Bleue :

Canon EOS 50D + EF 100-400mm f/4.5-f/5.6L IS USM

 1/2000 sec - f/6.3 - ISO 640 - 400mm

Pour obtenir un bokeh satisfaisant, on utilise de préférence un objectif lumineux avec une grande ouverture. Sur un objectif macro ou un téléobjectif, cet aspect est généralement très travaillé.

Certains photographes se fabrique leurs propres formes, tout simplement en apposant un cache devant leur objectif, avec au centre de ce cache, une découpe à la forme voulue.
Je vous invitent à rechercher sur le net cette pratique, les résultats sont surprenants.

Le mot bokeh en lui-même n'implique aucune connotation esthétique.

C'est pourquoi lorsque l'on désire introduire une telle connotation, il convient de le qualifier en parlant, par exemple, de bokeh « soyeux », ou au contraire « rugueux ».

 

Le texte ci-dessus est tiré de plusieurs sites, notamment wikipédia. Personnellement je ne saurais pas qualifier un bokeh soyeux d'un bokeh rugueux ...

 

Voilà cet article s'achève !

Et vous quel est votre bokeh préféré parmi les quatre photos ci-dessus ?

Sauriez-vous qualifier un bokeh soyeux d'un bokeh rugueux ?

Bonne lecture, votre modeste rédacteur et photographe.

 



  • Facebook
  • Delicious
  • Pinterest
  • Add to favorites
  • Email
ABONNEZ-VOUS à la NEWS ! et Recevez toute l'actu du Blog !


VOUS POUVEZ SURFER D'UN ARTICLE À L'AUTRE

« Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6 L IS II USM Le Blog fait peau neuve pour 2015 ! »


6 Commentaires
  1. Bravo. Moi, je suis une grande fan des bokeh… même si je ne savais même pas comment ça se nommait. ;-)

    Pour ma part, j’adore celui de la bergeronnette qui est bien détachée du fond. Cette photo est magnifique. :shock:

    Et pour la différence entre soyeux et rugueux… je me risque à dire que le soyeux serait lisse sans effet de « peinture » et que le rugueux serait peut-être plus « grossier » et plus présent dans la lecture de la photo. Mais il s’agit là uniquement du fruit de ma réflexion ;-)

    • Merci Natty ;-) ,

      Ton analyse est très intéressante, effectivement je partage aussi ta réflexion sur la notion de bokeh soyeux ou rugueux.

      Avis aux spécialiste du bokeh, vos remarques sont les bienvenus.

  2. Merci Joe pour ce très bel article ! je suis aussi fan comme toi des Bokehs, la bergeronnette est ma préféré le détail et l’envol est superbement bien pris et celle-ci est vraiment la principale actrice et bravo pour toutes les autres photos qui sont superbe :smile:

    • Salut Tophe,

      C’est vrai qu’une photo avec un joli bokeh ça change complètement la donne par rapport à une photo ou la profondeur de champ serait plus importante.

      Merci pour ton com ;-)

Laisser un commentaire

;-) :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :neutral: :mrgreen: :mad: :lol: :idea: :grin: :evil: :eek: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: